Tous les articles par cinemolette

Jean-Michel le caribou

Film d’animation belge de Matthieu Auvray,
d’après les albums de la collection Jean-Michel le caribou de Magali Le Huche, publiés par les éditions Actes Sud Junior.

Marcel, le maire, décide d’interdire les histoires d’amour : ça n’engendre que des problèmes et ça rend tout le monde malheureux ! Interdire les histoires d’amour ? Jean-Michel n’est pas trop pour et sa petite amie Gisèle encore moins… Hélas, la répression commence. Nos héros décident d’entrer en résistance pour que l’amour soit à nouveau autorisé dans le village.

Samedi 5 mars 2022 – 10h30 – La Passerelle – durée : 43 min – à partir de 3 ans

Enquête sur un scandale d’état

Film français de Thierry de Peretti,
avec Roschdy Zem, Pio Marmaï, Vincent Lindon

Octobre 2015. Les douanes françaises saisissent sept tonnes de cannabis en plein cœur de la capitale. Le jour même, un ancien infiltré des stups, Hubert Antoine, contacte Stéphane Vilner, jeune journaliste à Libération. Il prétend pouvoir démontrer l’existence d’un trafic d’État dirigé par Jacques Billard, un haut gradé de la police française. D’abord méfiant, Stéphane finit par plonger dans une enquête qui le mènera jusqu’aux recoins les plus sombres de la République.

Vendredi 4 mars 2022 – 20h30 – La Passerelle – durée : 2h03

Twist à Bamako

Film historique français réalisé par Robert Guédiguian, avec Stéphane Bak, Alicia Da Luz Gomes, Saabo Balde

1962. Le Mali goûte son indépendance fraîchement acquise et la jeunesse de Bamako danse des nuits entières sur le twist venu de France et d’Amérique. Samba, le fils d’un riche commerçant, vit corps et âme l’idéal révolutionnaire : il parcourt le pays pour expliquer aux paysans les vertus du socialisme. C’est là, en pays bambara, que surgit Lara, une jeune fille mariée de force, dont la beauté et la détermination bouleversent Samba. Samba et Lara savent leur amour menacé. Mais ils espèrent que, pour eux comme pour le Mali, le ciel s’éclaircira…

Dimanche 27 février 2022 – 17h30 – La Passerelle – durée : 2h09

Lamb (VO)

Film fantastique islandais réalisé par Valdimar Jóhannsson avec Noomi Rapace, Hilmir Snær Guðnason, Björn Hlynur Haraldsson

María et Ingvar vivent reclus avec leur troupeau de moutons dans une ferme en Islande. Lorsqu’ils découvrent un mystérieux nouveau-né, ils décident de le garder et de l’élever comme leur enfant. Cette nouvelle perspective apporte beaucoup de bonheur au couple, mais la nature leur réserve une dernière surprise…

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Vendredi 25 février 2022 – 21h – La Passerelle – durée : 1h46 – Soirée « L’après Festival du Premier Film d’Annonay » : de la critique sociale estivale espagnole au conte fantastique d’hiver islandais !

Libertad (VO)

Film hispano-belge réalisé par Clara Roquet, avec María Morera, Nicolle García, Vicky Peña

Espagne, l’été. Libertad fait irruption dans la vie de Nora, 15 ans et bouscule le calme habituel de ses vacances en famille. Ces deux jeunes filles que tout oppose nouent alors une amitié profonde qui marquera leur entrée dans l’adolescence.

Vendredi 25 février 2022 – 18h30 – La Passerelle – durée : 1h44 – Soirée « L’après Festival du Premier Film d’Annonay » : de la critique sociale estivale espagnole au conte fantastique d’hiver islandais ! 2 premiers films de la 39e édition présentés par Gaël Labanti. Tarif spécial 10€ pour les 2 séances, sandwich proposé entre les 2 films.

Au cœur du bois

Documentaire français réalisé par Claus Drexel

Dans le légendaire Bois de Boulogne, Samantha, Isidro, Geneviève et les autres font le plus vieux métier du monde. Entre confidences, humour et dignité, ils et elles nous emmènent au coeur du Bois…

Mardi 22 février 2022 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h30

Memory Box (VO)

Film franco-libano-canadien réalisé par Khalil Joreige et Joana Hadjithomas, avec Rim Turki, Manal Issa, Paloma Vauthier

Montréal, le jour de Noël, Maia et sa fille, Alex, reçoivent un mystérieux colis en provenance de Beyrouth. Ce sont des cahiers, des cassettes et des photographies, toute une correspondance, que Maia, de 13 à 18 ans, a envoyé de Beyrouth à sa meilleure amie partie à Paris pour fuir la guerre civile. Maia refuse d’affronter ce passé mais Alex s’y plonge en cachette. Elle y découvre entre fantasme et réalité, l’adolescence tumultueuse et passionnée de sa mère dans les années 80 et des secrets bien gardés.

Vendredi 18 février 2022 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h42

Maman pleut des cordes

Programme de 4 courts-métrages d’animation
avec les voix de Yolande Moreau, Arthur H., Céline Sallette

Maman pleut des cordes de Hugo de Faucompret (29 min)
Jeanne, 8 ans, est une petite fille au caractère bien trempé. Sa mère, en revanche, traverse une dépression et doit envoyer sa fille passer les vacances de Noël chez sa Mémé Oignon… Mais Jeanne n’a pas compris ce qui arrive à sa mère et part en traînant les pieds : à la campagne, il n’y a rien à faire, et la maison de Mémé pue l’oignon ! Pourtant, contre toute attente, les vacances s’avèrent être une véritable aventure.
Le Monde de Dalia de Javier Navarro Aviles (3 min)
Dalia découvre avec émerveillement la serre tropicale mais perd rapidement son père de vue. Un monde fantastique se déploie alors devant elle.
Tout sur maman de Dina Velikovskaya (7 min)
L’histoire d’une mère qui a déjà tant donné à ses enfants qu’il semble ne lui rester plus rien. Mais la vie lui offre soudain de nouvelles opportunités.
Le Réveillon des Babouchkas de Natalia Mirzoyan (8 min)
Maschunya reste à contre-cœur chez sa grand-mère pour fêter le réveillon. La soirée prend vite une autre tournure quand arrivent les invitées…

Samedi 29 janvier 2022 – 10h30 – La Passerelle – durée : 50 min – à partir de 6 ans – À la suite de la projection nous vous proposons une plongée dans les coulisses de la fabrication du film (compter une demi-heure d’animation)

Un héros (VO)

Film franco-iranien réalisé par Asghar Farhadi
avec Amir Jadidi, Mohsen Tanabandeh, Sahar Goldust

Rahim est en prison à cause d’une dette qu’il n’a pas pu rembourser. Lors d’une permission de deux jours, il tente de convaincre son créancier de retirer sa plainte contre le versement d’une partie de la somme. Mais les choses ne se passent pas comme prévu…
Ce film a reçu le Grand Prix du Festival de Cannes 2021.

Vendredi 28 janvier 2022 – 20h30 – La Passerelle – durée : 2h07

À la vie

Documentaire français réalisé par Aude Pépin

Chantal Birman, sage-femme libérale et féministe, a consacré sa vie à défendre le droit des femmes. À presque 70 ans, elle continue de se rendre auprès de celles qui viennent d’accoucher pour leur prodiguer soins et conseils. Entre instants douloureux et joies intenses, ses visites offrent une photographie rare de ce moment délicat qu’est le retour à la maison.

Mardi 25 janvier 2022 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h18

Le diable n’existe pas (VO)

Film iranien réalisé par Mohammad Rasoulof
avec Ehsan Mirhosseini, Shaghayegh Shourian, Kaveh Ahangar

Iran, de nos jours. Heshmat est un mari et un père exemplaire mais nul ne sait où il va tous les matins. Pouya, jeune conscrit, ne peut se résoudre à tuer un homme comme on lui ordonne de le faire. Javad, venu demander sa bien-aimée en mariage, est soudain prisonnier d’un dilemme cornélien. Bharam, médecin interdit d’exercer, a enfin décidé de révéler à sa nièce le secret de toute une vie. Ces quatre récits sont inexorablement liés. Dans un régime despotique où la peine de mort existe encore, des hommes et des femmes se battent pour affirmer leur liberté. Ce film a reçu l’Ours d’or à la Berlinale 2020.

Vendredi 21 janvier 2022 – 20h30 – La Passerelle – durée : 2h32

Matrix Resurrections (VO)

Film de science-fiction américain réalisé par Lana Wachowski
avec Keanu Reeves, Carrie-Anne Moss, Yahya Abdul-Mateen II

Matrix Resurrections nous replonge dans deux réalités parallèles, celle de notre quotidien et celle du monde qui s’y dissimule. Pour savoir avec certitude si sa réalité propre est une construction physique ou mentale et pour véritablement se connaître lui-même, M. Anderson devra de nouveau suivre le lapin blanc. Et si Thomas… Neo… a bien appris quelque chose, c’est qu’une telle décision, quoique illusoire, est la seule manière de s’extraire de la Matrice, ou d’y entrer… Bien entendu, Neo sait déjà ce qui lui reste à faire. Ce qu’il ignore en revanche, c’est que la Matrice est plus puissante, plus sécurisée et plus redoutable que jamais. Comme un air de déjà vu…

Dimanche 16 janvier 2022 – 17h – La Passerelle – durée : 2h28

Haut et fort (VO)

Film musical marocain réalisé par Nabil Ayouch
avec Ismail Adouab, Anas Basbousi, Meriem Nekkach

Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids des traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip hop…

Si ce film n’est pas un documentaire, Nabil Ayouch voulait que la frontière avec la fiction y soit floue. “Ça a toujours été important dans mon cinéma qu’on ne puisse pas savoir ce qui est joué, ce qui est vrai. Je veux que la puissance de la fiction se mêle à la puissance des vies que je filme. Ces jeunes m’ont ouvert une partie de leur intimité, j’ai rencontré leurs parents, j’ai vu où ils vivaient. Pour moi, ça aurait été impensable de venir avec une caméra filmer tout ça tel quel. Je me suis donc inspiré de ces rencontres, j’ai mélangé le vrai et le faux pour être au plus près de la réalité de cette banlieue de Sidi Moumen”, raconte-t-il.

Mardi 21 décembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h42 – en VOST

En attendant la neige

Programme de 5 courts-métrages d’animation, d’origines et techniques diverses, dans la thématique : “c’est bientôt l’hiver…”

LE TIGRE SANS RAYURES de Robin Morales (France),  dessin et animation sur ordinateur 2D : Un petit tigre décide d’entreprendre un long voyage dans l’espoir de retrouver ses rayures perdues…

LE REFUGE DE L’ÉCUREUIL de Chaïtane Conversat (France/Suisse), papier découpé, peinture, objets, sable et éléments végétaux : Une grand-mère amasse de drôles d’objets dans sa maison bientôt remplie jusqu’au toit…

TICKET GAGNANT de Svetlana Andrianova (Russie), dessins animés sur ordinateur 2D : Dans la ville en pleine agitation, personne ne fait attention à un pauvre chien errant, jusqu’au jour où une petite fille pose son regard sur lui…

PREMIERE NEIGE de Lenka Ivancíková (République Tchèque), marionnettes animées en stop motion : Un petit hérisson se réveille un peu trop tôt de son hibernation. Les lumières de la nuit l’attirent irrésistiblement, mais quand la première neige se met à recouvrir tous les sentiers, comment retrouver le terrier où dort encore toute la famille ?

UN LYNX DANS LA VILLE de Nina Bisiarina (France), dessins animés sur ordinateur 2D : Un lynx un peu curieux s’ennuie dans sa forêt et décide d’aller faire un tour en ville…

Samedi 18 décembre 2021 – 10h30 – La Passerelle – durée : 47 min – à partir de 3 ans

Dream Horse (VO)

Biopic britannique réalisé par Euros Lyn
avec Toni Collette, Damian Lewis, Owen Teale

L’histoire vraie de Jon Vokes, une Galloise qui pour s’affranchir de son quotidien morose fonde un syndicat ouvrier pour entraîner un cheval de course. Avec peu d’expérience mais beaucoup de passion, Jan redonne la flamme à sa communauté.

Vendredi 17 décembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h53

Le peuple loup (VF)

Film d’animation irlandais, luxembourgeois, français, réalisé par Tomm Moore et Ross Stewart

En Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, jeune fille de 11 ans, aide son père à chasser la dernière meute de loups. Mais lors d’une battue en forêt, Robyn rencontre Mebh, petite fille le jour, louve la nuit. Désormais, pour Robyn, ayant rejoint le peuple des loups, la menace ne vient plus des loups mais des hommes…

Vendredi 17 décembre 2021 – 18h – La Passerelle – durée : 1h43 – à partir de 8 ans

Les Olympiades

ANNULÉ suite à l’incendie à proximité de la salle La Passerelle…

Film français réalisé par Jacques Audiard
avec Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant,
d’après trois nouvelles graphiques d’Adrian Tomine,
co-scénarisé avec Céline Sciamma et Léa Mysius

Paris 13e, quartier des Olympiades. Emilie rencontre Camille qui est attiré par Nora qui elle-même croise le chemin de Amber. Trois filles et un garçon. Ils sont amis, parfois amants, souvent les deux.

Vendredi 10 décembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h46

À la vie

ANNULÉ suite à l’incendie à proximité de la salle La Passerelle…

Documentaire français réalisé par Aude Pépin

Chantal Birman, sage-femme libérale et féministe, a consacré sa vie à défendre le droit des femmes. À presque 70 ans, elle continue de se rendre auprès de celles qui viennent d’accoucher pour leur prodiguer soins et conseils. Entre instants douloureux et joies intenses, ses visites offrent une photographie rare de ce moment délicat qu’est le retour à la maison.

Mardi 30 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h18

Compartiment n°6

ANNULÉ suite à l’incendie à proximité de la salle La Passerelle…

Film finlandais russe estonien allemand réalisé par Juho Kuosmanen
avec Seidi Haarla, Yuriy Borisov, Dinara Drukarova

Une jeune finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu. Cette cohabitation et d’improbables rencontres vont peu à peu rapprocher ces deux êtres que tout oppose. Ce film a reçu le Grand Prix au festival de Cannes 2021.

Vendredi 26 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h47

Bigger than us

ANNULÉ suite à l’incendie à proximité de la salle La Passerelle…

Documentaire français réalisé par Flore Vasseur

Depuis 6 ans, Melati, 18 ans combat la pollution plastique qui ravage son pays l’Indonésie. Comme elle, une génération se lève pour réparer le monde. Partout, adolescents et jeunes adultes luttent pour les droits humains, le climat, la liberté d’expression, la justice sociale, l’accès à l’éducation ou l’alimentation. La dignité. Seuls contre tous, parfois au péril de leur vie et sécurité, ils protègent, dénoncent, soignent les autres. La Terre. Et ils changent tout. Melati part à leur rencontre à travers le globe. Elle veut comprendre comment tenir et poursuivre son action. Des favelas de Rio aux villages reculés du Malawi, des embarcations de fortune au large de l’île de Lesbos aux cérémonies amérindiennes dans les montagnes du Colorado, Rene, Mary, Xiu, Memory, Mohamad et Winnie nous révèlent un monde magnifique, celui du courage et de la joie, de l’engagement pour plus grand que soi. Alors que tout semble ou s’est effondré, cette jeunesse nous montre comment vivre. Et ce qu’être au monde, aujourd’hui, signifie.

Mardi 23 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h36 – dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Grandir c’est chouette

Programme de 3 courts-métrages d’animations, français belge espagnol, réalisés par Irene Iborra, Eduard Puertas, Célia Tocco

Avez-vous peur du noir ? Avez-vous déjà lancé une bouteille à la mer ? Êtes-vous déjà descendu dans un puits à la recherche de votre destin ? Dans son nouveau programme, La Chouette du cinéma revient vous présenter trois histoires d’enfants qui ouvrent grand leurs ailes !

Samedi 20 novembre 2021 – 10h30 – La Passerelle – durée : 52 min – à partir de 3 ans – séance suivie d’un atelier d’ombre (découpage et animation de silhouettes) pour les motivé·es !

La fracture

Comédie dramatique française réalisée par Catherine Corsini
avec Valeria Bruni Tedeschi, Marina Foïs, Pio Marmai

Raf et Julie, un couple au bord de la rupture, se retrouvent dans un service d’Urgences proche de l’asphyxie le soir d’une manifestation parisienne des Gilets Jaunes. Leur rencontre avec Yann, un manifestant blessé et en colère, va faire voler en éclats les certitudes et les préjugés de chacun. À l’extérieur, la tension monte. L’hôpital, sous pression, doit fermer ses portes. Le personnel est débordé. La nuit va être longue…

Vendredi 19 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h38

Nous actionnerons la version avec sous-titrage pour sourds et malentendants si la demande est faite dans la salle au moment de la séance.

Petite maman

Film français de Céline Sciamma
avec Joséphine Sanz, Gabrielle Sanz, Nina Meurisse

Nelly a huit ans et vient de perdre sa grand-mère. Elle part avec ses parents vider la maison d’enfance de sa mère, Marion. Nelly est heureuse d’explorer cette maison et les bois qui l’entourent où sa mère construisait une cabane. Un matin la tristesse pousse sa mère à partir. C’est là que Nelly rencontre une petite fille dans les bois. Elle construit une cabane, elle a son âge et s’appelle Marion. C’est sa petite maman.

Vendredi 23 juillet 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h12

200 mètres (VO)

Film palestinien de Ameen Nayfeh
avec Ali Suliman, Anna Unterberger, Lana Zreik

Mustafa d’un côté, Salwa et les enfants de l’autre, une famille vit séparée de chaque côté du Mur israélien à seulement 200 mètres de distance. Ils résistent au quotidien avec toute la ruse et la tendresse nécessaires pour « vivre » comme tout le monde, quand un incident grave vient bouleverser cet équilibre éphémère. Pour retrouver son fils blessé de l’autre côté, le père se lance dans une odyssée à travers les checkpoints, passager d’un minibus clandestin où les destins de chacun se heurtent aux entraves les plus absurdes.

Vendredi 16 juillet 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h37

Nomadland (VO)

Film américain de Chloé Zhao
avec Frances McDormand, David Strathairn, Gay DeForest

Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain.

Vendredi 9 juillet 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h48

Une belle équipe

Comédie française de Mohamed Hamidi
avec Kad Merad, Céline Sallette, Sabrina Ouzani, Laure Calamy, Alban Ivanov, Guillaume Gouix

Après une bagarre, toute l’équipe de foot de Clourrières est suspendue jusqu’à la fin de la saison. Afin de sauver ce petit club du Nord qui risque de disparaître, le coach décide de former une équipe composée exclusivement de femmes pour finir le championnat. Cette situation va complètement bouleverser le quotidien des familles et changer les codes bien établis de la petite communauté…

Vendredi 2 juillet 2021 à la nuit tombante au stade de foot de St-Julien – accueil dès 19h30 – durée du film : 1h35 – repli salle de La Passerelle en cas de pluie

Ce film est programmé dans le cadre d’une soirée spéciale : le Sporting Club Piraillon et Cinémolette s’associent pour fêter leurs anniversaires respectifs : 40 ans de foot, 20 ans de cinémolette ! Chaises et bancs prévus, installation sur la pelouse possible. Accueil dès 19h30 pour l’apéro et le pique-nique. Entrée gratuite, buvette et petite restauration proposée sur place (frites, hot dog, bière de la brasserie du Pilat, jus de fruits), dont les bénéfices seront reversés à la ligue contre le cancer.

Il mio corpo (VO)

Documentaire italien suisse de Michele Pennetta

Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. A l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse.
Tous deux ont le même désir, celui d’une vie meilleure…

Mardi 29 juin 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h20

Une vie démente

Premier film de Ann Sirot, Raphaël Balboni
avec Jo Deseure, Jean Le Peltier, Lucie Debay

Alex et Noémie, la trentaine, voudraient avoir un enfant. Mais leurs plans sont chamboulés quand Suzanne, la mère d’Alex, se met à faire de sacrées bêtises. Elle a contracté une “démence sémantique”, maladie neurodégénérative qui affecte son comportement. Elle dépense sans compter, rend des visites nocturnes à ses voisins pour manger des tartines, se fabrique un faux permis de conduire avec de la colle et des ciseaux. Suzanne la maman devient Suzanne l’enfant ingérable. Drôle d’école de la parentalité pour Noémie et Alex !

Vendredi 25 juin 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h27 – Soirée “L’après Festival du Premier Film d’Annonay” : 2 films de la 38e édition présentés par Gaël Labanti. Tarif spécial 8€ pour les 2 séances, sandwich proposé entre les 2 films.

Apples (VO)

Premier film de Christos Nikou
avec Aris Servetalis, Sofia Georgovassili, Anna Kalaitzidou

Une passion pour les pommes : ce détail, somme toute insignifiant, c’est tout ce qui reste à Aris de son ancienne vie lorsqu’un jour, il perd totalement la mémoire sans raison apparente. Alors que l’épidémie d’amnésie fait rage et que personne ne vient réclamer Aris à l’hôpital, celui-ci s’engage dans une thérapie expérimentale censée lui créer de nouveaux souvenirs.

Vendredi 25 juin 2021 – 19h – La Passerelle – durée : 1h30 – Soirée “L’après Festival du Premier Film d’Annonay” : 2 films de la 38e édition présentés par Gaël Labanti. Tarif spécial 8€ pour les 2 séances, sandwich proposé entre les 2 films.

Deux

Drame français de Filippo Meneghetti
avec Barbara Sukowa, Martine Chevallier, Léa Drucker

Nina et Madeleine sont profondément amoureuses l’une de l’autre. Aux yeux de tous, elles ne sont que de simples voisines vivant au dernier étage de leur immeuble. Au quotidien, elles vont et viennent entre leurs deux appartements et partagent leurs vies ensemble. Personne ne les connaît vraiment, pas même Anne, la fille attentionnée de Madeleine. Jusqu’au jour où un événement tragique fait tout basculer…

Vendredi 11 juin 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h36

Nous actionnerons la version avec sous-titrage pour sourds et malentendants si la demande est faite dans la salle au moment de la séance.

Dieu existe, son nom est Petrunya

Film macédonien de Teona Strugar Mitevska
avec Zorica Nusheva, Labina Mitevska, Simeon Moni Damevski

A Stip, petite ville de Macédoine, tous les ans au mois de janvier, le prêtre de la paroisse lance une croix de bois dans la rivière et des centaines d’hommes plongent pour l’attraper. Bonheur et prospérité sont assurés à celui qui y parvient. Ce jour-là, Petrunya se jette à l’eau sur un coup de tête et s’empare de la croix avant tout le monde. Ses concurrents sont furieux qu’une femme ait osé participer à ce rituel. La guerre est déclarée mais Petrunya tient bon : elle a gagné sa croix, elle ne la rendra pas.

Mercredi 9 juin 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h40

Cette projection est proposée par un groupe de soutien à une famille macédonienne sans papiers. Après la séance, il sera possible de poursuivre avec une discussion sur le contexte politique et social macédonien, et le lendemain aura lieu une vente de pizzas afin de rassembler des sous pour aider cette famille dans ses démarches et son quotidien.

L’odyssée de Choum

Programme de 3 courts-métrages d’animation à partir de 3 ans

L’odyssée de Choum de Julien Bisaro (France-Belgique, 26 min, animation 2D) : Choum la petite chouette vient juste d’éclore lorsque la tempête la pousse hors du nid. La voilà qui s’élance contre vents et marées, bien décidée à trouver une maman…
Le nid de Sonja Rohleder (Allemagne, 4 min, animation 2D) : Dans la nuit, un drôle d’oiseau solitaire, un oiseau de paradis, est à la recherche d’une âme sœur.
L’oiseau et la baleine de Carol Freeman (Irlande, 7 min, peinture sur verre) : Repoussé par les siens car il ne sait pas chanter, un baleineau erre dans l’océan et brave de nombreux dangers. Lorsqu’il remonte à la surface, il rencontre un oiseau en cage, seul rescapé d’un naufrage, qui chante merveilleusement bien…

Samedi 5 juin 2021 – 10h30 – La Passerelle – durée : 38 min – tarif unique 3€

Adieu les cons

Comédie française d’Albert Dupontel
avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Dimanche 30 mai 2021 – 17h30 – La Passerelle – durée : 1h27

Nous actionnerons la version avec sous-titrage pour sourds et malentendants si la demande est faite dans la salle au moment de la séance.

En attendant le carnaval (VO)

Documentaire brésilien de Marcelo Gomes

Dans la région reculée du Nord Este au Brésil, le petit village de Toritama est un microcosme du capitalisme impitoyable. Chaque année, plus de 20 millions de paires de jeans sont produites dans des usines de fortune. Les gens du pays travaillent sans arrêt, fiers d’être maîtres de leur temps. Pendant le Carnaval, seul moment de loisir de l’année, ils transgressent la logique de l’accumulation des biens, vendent leurs affaires sans regret et fuient vers les plages à la recherche du bonheur éphémère.

Vendredi 21 mai 2021 – 19h – La Passerelle – durée : 1h25

La tragédie électronique

ANNULÉ : fermeture des cinémas – deuxième vague covid-19

Documentaire français de Cosima Dannoritzer

Ordinateurs, téléphones, appareils électroménagers : 50 millions de tonnes sont jetées chaque année dans les pays développés. La totalité devrait être recyclée sur place. Or 75% de ces déchets finissent leur course dans les pays du tiers-monde, dans des décharges sauvages, où ils dévastent l’environnement et la santé des populations locales. Par la réalisatrice de Prêt à jeter, une enquête internationale stupéfiante sur un trafic illégal en constant développement.

Mardi 24 novembre 2020 – 18h30 – La Passerelle – Durée : 1h26 – Semaine européenne de la réduction des déchets

Les grands voisins, la cité rêvée

ANNULÉ : fermeture des cinémas – deuxième vague covid-19

Documentaire français de Bastien Simon

Maël, artiste sans papier, Adrien, luthier musicien et d’autres résidents venus de tous horizons, s’organisent pour donner naissance à une utopie moderne en plein cœur de Paris, un village solidaire de près de 2000 personnes : Les Grands Voisins. À travers leurs trajectoires et celles des membres fondateurs du lieu, le film interroge notre désir et notre capacité à inventer d’autres manières de vivre ensemble. Que retiendrons-nous de cette expérience collective ? Pourra-t-elle perdurer, essaimer, résonner ailleurs ?

Dimanche 22 novembre 2020 – 17h30 – La Passerelle – Durée : 1h36 – film suivi d’un échange dans le cadre de la neuvième édition du Festival du cinéma solidaire du Pilat – tarif unique 4,20€

“Transition et solidarité”, telle est la thématique de cette 9e édition du festival du cinéma solidaire initié par le Parc du Pilat et auquel participent 8 communes du 15 au 28 novembre 2020. Au programme du dimanche 22 novembre à St-Julien :

  • 14h, ateliers sur inscription : initiation au diagnostic complet d’un vélo avec Du vent dans les mollets OU initiation bricolage avec La Grange (durée d’un atelier : 1h30, les indications de lieux seront données aux personnes inscrites)
  • 15h30, sans inscription : accueil et départ de la salle de cinéma La Passerelle pour une visite-découverte des ateliers participatifs Du vent dans les mollets et La Grange
  • 16h30 : goûter offert à la salle des fêtes (1er étage)
  • 17h30 ciné-rencontre : la projection sera suivie d’un échange autour de la solidarité et la force du collectif.

Bonjour le monde !

ANNULÉ : fermeture des cinémas – deuxième vague covid-19

Film d’animation français d’Anne–Lise Koehler et Eric Serre

Réalisées en papier mâché, les délicates marionnettes prennent vie en stop-motion dans de superbes décors colorés, pour raconter aux petits et aux grands la vie de la faune et de la flore de nos campagnes et les sensibiliser à la préservation de la nature et à l’équilibre des écosystèmes. Une œuvre où les marionnettes, les sculptures, la peinture et l’animation réinterprètent la Nature, pour nous la faire redécouvrir comme nous ne l’avons jamais vue !

Samedi 21 novembre 2020 – 10h30 – La Passerelle – Durée : 1h01 – à partir de 3 ans. Cette projection fait partie du week-end spécial 9e Festival du cinéma solidaire du Pilat, les 21 et 22 novembre à St-Julien.

Antebellum (VO)

ANNULÉ : fermeture des cinémas – deuxième vague covid-19

Thriller américain de Gerard Bush et Christopher Renz
avec Janelle Monáe, Jena Malone, Kiersey Clemons

L’auteure à succès, Veronica Henley, se retrouve piégée dans un monde effroyable dont elle doit percer le mystère avant qu’il ne soit trop tard.

Vendredi 13 novembre 2020 – 20h30 – La Passerelle – Durée : 1h45 – Interdit aux moins de 12 ans

Petit vampire

ANNULÉ : fermeture des cinémas – deuxième vague covid-19

Film d’animation français de Joann Sfar
avec les voix de Camille Cottin, Alex Lutz, Jean-Paul Rouve

Petit Vampire vit dans une maison hantée avec une joyeuse bande de monstres, mais il s’ennuie terriblement… Cela fait maintenant 300 ans qu’il a 10 ans, alors les bateaux de pirates et le cinéclub, ça fait bien longtemps que ça ne l’amuse plus. Son rêve ? Aller à l’école pour se faire des copains. Mais ses parents ne l’entendent pas de cette oreille, le monde extérieur est bien trop dangereux. Accompagné par Fantomate, son fidèle bouledogue, Petit Vampire s’échappe du manoir en cachette, déterminé à rencontrer d’autres enfants. Très vite, il se lie d’amitié avec Michel, un petit garçon aussi malin qu’attachant. Mais leur amitié naissante va attirer l’attention du terrifiant Gibbous, un vieil ennemi qui était sur les traces de Petit Vampire et sa famille depuis des années…

Vendredi 13 novembre 2020 – 18h – La Passerelle – Durée : 1h22 – à partir de 7 ans

Una promessa (VO)

ANNULÉ : fermeture des cinémas – deuxième vague covid-19

Drame italien, français, de Gianluca et Massimiliano de Serio
avec Salvatore Esposito, Samuele Carrino, Lica Lanera

Sous un soleil de plomb, au sud de l’Italie, Angela part avec d’autres travailleurs clandestins dans les champs, d’où elle ne reviendra pas. Face à cette disparition tragique et mystérieuse, lancés dans une quête de vérité, son mari Giuseppe fait la promesse à leur fils Antò de lui rendre sa mère.

Vendredi 6 novembre 2020 – 18h30 – La Passerelle – Durée : 1h44 – Interdit aux moins de 12 ans

Un pays qui se tient sage

Documentaire français de David Dufresne

Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

Mardi 27 octobre 2020 – 18h30 – La Passerelle – Durée : 1h26     

Suite au couvre-feu nous ne pourrons pas organiser les échanges prévus en amont et à la suite du film, mais le film sera bien projeté ! Attention au changement d’horaire, la séance initialement prévue à 20h30 est avancée à 18h30.

La projection sera suivie d’un échange en présence de membres du CASSIS, Collectif d’Autodéfense et de Solidarité en Soutien aux Inculpé.e.s Stéphanois.e.s. Le CASSIS est un outil de défense, de partage de connaissances et de soutien financier afin de lutter aux côtés de tou.te.s les personnes victimes de la répression policière et judicaire, à Saint-Etienne et ses alentours ANNULÉ

En amont de la projection, le CASSIS propose une temps de partage d’informations et discussions autour de la garde à vue. Rendez-vous à 18h dans la salle de la Passerelle. Durée :  1h30 – ANNULÉ

Kajillionaire (VO)

Comédie américaine de Miranda July,
avec Evan Rachel Wood, Richard Jenkins, Debra Winger

Theresa et Robert ont passé 26 ans à former leur fille unique, Old Dolio, à escroquer, arnaquer et voler à chaque occasion. Au cours d’un cambriolage conçu à la hâte, ils proposent à une jolie inconnue ingénue, Mélanie, de les rejoindre, bouleversant complètement la routine d’Old Dolio.

Vendredi 23 octobre 2020 – 21h – La Passerelle – Durée : 1h46 – VO

Balades sous les étoiles

Programme de six courts-métrages d’animation autour de la nuit, par cinq jeunes réalisateurs et réalisatrices à l’imagination fertile pour une promenade poétique nocturne.

Promenade nocturne de Lizete Upīte (Lettonie) – Une nuit, Anna et son père décident de rentrer chez eux en passant par la forêt…

Eternité d’Anastasia Melikhova (Russie) – Des abstractions nocturnes deviennent réalité et donnent naissance à un monde nouveau.

Elsa et la nuit de Jöns Mellgren (Suède) – Elsa a peur du noir et n’a jamais réussi à fermer l’œil de la nuit en 30 ans. Un matin, elle découvre sous son canapé la Nuit en personne, qui l’emmène au pays des rêves.

Premier tonnerre d’Anastasia Melikhova (Russie) – Le printemps est en retard, la vallée reste immergée dans la neige glacée de l’hiver. Une bergère et son chien doivent affronter les anciens esprits pour continuer le cycle de la vie.

Nuit chérie de Lia Bertels (Belgique) – Au pays du Yeti, un ours n’arrive pas à s’endormir. Un singe lui propose d’aller manger du miel chez sa tante pour lui changer les idées…

Moutons, loup & tasse de thé de Marion Lacourt (France) – La nuit, un enfant invoque un loup dans une boîte cachée sous son lit. Les moutons assiègent la porte de sa chambre…

Samedi 17 octobre 2020 – 10h30 – La Passerelle – Durée : 49 min – à partir de 5 ans

Rocks (VO)

Drame britannique de Sarah Gavron
avec Bukky Bakray, Kosar Ali, D’angelou Osei Kissiedu

Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand du jour au lendemain leur mère disparait, une nouvelle vie s’organise avec l’aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en oeuvre pour échapper aux services sociaux.

Vendredi 9 octobre 2020 – 21h – La Passerelle – Durée : 1h33 – VO

White Riot (VO)

Documentaire musical britannique de Rubika Shah

Royaume-Uni, fin des années 70, en pleine explosion punk : face à la montée de l’extrême-droite nationaliste et raciste, un groupe de militants choisit la musique comme arme. C’est l’aventure de Rock Against Racism qui, avec The Clash en première ligne, va réconcilier sur des rythmes punk, rock ou reggae les communautés d’un pays en crise.

Mardi 29 septembre 2020 – 20h30 – La Passerelle – Durée : 1h20

L’aventure des Marguerite

Comédie française de Pierre Coré,
avec Lila Gueneau, Alice Pol, Clovis Cornillac

Marguerite et Margot ont toutes les deux douze ans, avec chacune sa famille, ses copains, ses problèmes… Et son époque. Car l’une vit en 1942 et l’autre en 2018. Mais c’est sans compter sur une mystérieuse malle magique qui les transporte chacune dans l’époque de l’autre. Margot et Marguerite ont un autre point commun : leur père n’est plus là, disparu en pleine 2ème Guerre Mondiale ou n’habitant plus à la maison. À 70 ans d’écart, elles se lancent dans une grande aventure pour retrouver leurs présents, explorant l’Histoire, mais aussi la mémoire de leurs familles.

Samedi 26 septembre 2020 – 20h30 – Durée : 1h26 – À partir de 8 ans  

Séance spéciale en plein air dans les jardins de l’usine Sainte-Marie pour clôturer en beauté une journée autour du lien avec plusieurs activités participatives. Pique-nique possible sur place à partir de 19h – Repli en cas de pluie à La Passerelle.

Effacer l’historique

Comédie dramatique franco-belge de Gustave Kervern et Benoît Delépine, avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero

Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, il y a Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et il y a Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller. Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d’avance, quoique…

Vendredi 18 septembre 2020 – 21h – La Passerelle – Durée : 1h46  

La femme des steppes, le flic et l’œuf (VO)

Comédie policière mongole de Quanan Wang

Le corps d’une femme est retrouvé au milieu de la steppe mongole. Un policier novice est désigné pour monter la garde sur les lieux du crime. Dans cette région sauvage, une jeune bergère, malicieuse et indépendante, vient l’aider à se protéger du froid et des loups. Le lendemain matin, l’enquête suit son cours, la bergère retourne à sa vie libre mais quelque chose aura changé.

Vendredi 11 septembre 2020 – 21h – La Passerelle – Durée : 1h40

Yakari, le film

Film d’animation français, allemand, belge, de Xavier Giacometti et Toby Genkel

Alors que la migration de sa tribu est imminente, Yakari le petit Sioux part suivre la piste de Petit-Tonnerre, un mustang réputé indomptable. En chemin, Yakari fera la rencontre magique de Grand-Aigle, son animal totem, de qui il recevra une superbe plume… et un don incroyable : pouvoir parler aux animaux. Seul pour la première fois, sa quête va l’entraîner jusqu’au territoire des terribles chasseurs à peaux de puma… Mais comment retrouver la trace du tipi ? Au bout du voyage, le souffle de l’aventure scellera pour toujours l’amitié entre le plus brave des papooses et le mustang plus rapide que le vent.

Vendredi 11 septembre 2020 – 18h – La Passerelle – Durée : 1h23

Be natural, l’histoire cachée d’Alice Guy-Blaché (VO)

Documentaire américain de Pamela B. Green
avec Evan Rachel Wood, Andy Samberg, Geena Davis

Comment Alice Guy-Blaché, scénariste, réalisatrice et productrice d’un millier de films à l’époque des premiers pionniers du cinéma, à l’origine de la première histoire narrative en 1896, ayant créé plus de cent-cinquante films au son synchronisé lors de ses vingt ans de carrière, en France et aux États-Unis, a pu atteindre le sommet du succès avant d’être oubliée par l’industrie qu’elle a aidé à créer ?
Ce film, à mi-chemin entre l’enquête de détective et le biopic, retrace l’histoire du cinéma à travers la vie et la carrière d’Alice, racontés pour la première fois dans leur intégralité.

Vendredi 24 juillet 2020 – 21h – La Passerelle – Durée : 1h42

Benni (VO)

Film allemand de Nora Fingscheidt
avec Helena Zengel, Albrecht Schuch, Gabriela Maria Schmeide

Benni a neuf ans. Négligée par sa mère, elle est enfermée depuis sa petite enfance dans une violence qu’elle n’arrive plus à contenir. Prise en charge par les services sociaux, elle n’aspire pourtant qu’à être protégée et retrouver l’amour maternel qui lui manque tant. Elle est placée de foyer en foyer, tandis que son assistante sociale et Micha, un éducateur, tenteront tout pour calmer ses blessures et l’aider à trouver une place dans le monde.

Vendredi 17 juillet 2020 – 21h – La Passerelle – Durée : 1h58 – Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité

La dernière vie de Simon

Film fantastique français de Léo Karmann
avec Benjamin Voisin, Camille Claris, Martin Karmann

Simon a 8 ans, il est orphelin. Son rêve est de trouver une famille prête à l’accueillir. Mais Simon n’est pas un enfant comme les autres, il a un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée… Et vous, qui seriez-vous si vous pouviez vous transformer ?

Samedi 11 juillet 2020 – Durée du film : 1h43 – Séance plein air place Bancel à St-Julien-Molin-Molette, installation dès 21h30, projection à la nuit tombée – Accès libre tout public (la séance est offerte par Cinémolette qui prend en charge les entrées). En cas de pluie, repli salle La Passerelle.

L’apollon de Gaza (VO)

ANNULÉ : fermeture des cinémas – période de pandémie covid-19

Documentaire canadien suisse de Nicolas Wadimoff (durée : 1h18)

En 2013, une statue d’Apollon datant de l’Antiquité est trouvée au large de Gaza avant de disparaitre dans d’étranges conditions. Œuvre de faussaires ou bénédiction des dieux pour un peuple palestinien en mal d’espoir et de reconnaissance ? Bientôt, la rumeur s’emballe alors qu’en coulisse, différents acteurs locaux et internationaux s’agitent par souci de préservation ou pur mercantilisme. Tourné à Gaza et Jérusalem, ce film se déploie comme une enquête lancée sur les traces de celles et ceux qui ont approché ou entendu parler de ce trésor national devenu très vite l’objet de toutes les convoitises.

Film précédé du court-métrage GAZA, UN BALLON, UNE JAMBE…

Documentaire français de Patrice Forget (35 min)

À l’occasion d’un match de foot organisé à Martigues en juillet 2019 où l’équipe des amputés palestiniens de Gaza rencontrait l’équipe de France des amputés, Patrice Forget partage la vie des jeunes Gazaouis et les filme pendant 4 jours : entraînements, repos, pique-nique à la plage, soirées chansons… Leurs amputations sont principalement dues à la répression des manifestations de « la marche pour le retour », qui se tiennent à la frontière de la bande de Gaza tous les vendredis afin que soient restituées les terres dont les Gazaouis ont été chassés. L’armée israélienne utilise des balles explosives dont l’impact rend l’amputation inévitable. Par ses choix d’association d’images fortes tournées à Gaza et à Martigues, Patrice Forget nous offre un documentaire sans concession sur la brutalité dont les Gazaouis sont victimes dans leur pays et sur l’état critique de la bande de Gaza aujourd’hui. Et c’est avec empathie et respect que le film met en avant le courage et l’énergie de ces jeunes hommes malgré leur handicap.

Dimanche 5 avril 2020 – 17h – La Passerelle – Dans le cadre du festival Palestine en vue –  Programme complet des séances sur Annonay et St-Julien à télécharger ici (version page à page) ou là (A4 imprimable) – En présence du réalisateur Patrice Forget et de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité).

Anthropocène, l’époque humaine (VO)

ANNULÉ : fermeture des cinémas – période de pandémie covid-19

Documentaire canadien de Jennifer Baichwal, Nicholas De Pencier et Edward Burtynsky

Les activités humaines laissent une empreinte profonde et quasi-irréversible dans l’histoire géologique et climatique de notre planète. Les réalisateurs du film ont parcouru le monde pour récolter les preuves de cette domination. En s’appuyant sur des techniques photographiques de très haute définition, Anthropocène : L’Epoque Humaine, témoigne de ce moment critique de l’humanité. Au croisement brillant de l’art et de la science, ce film est une expérience fascinante et provocatrice de l’impact de notre espèce détruisant la Terre.

Mardi 31 mars 2020 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h27 – tarif unique 4€ (printemps du cinéma !) – Séance en présence d’Alfonso Pinto, chercheur en géographie et études visuelles à l’Ecole Urbaine de Lyon, qui nous éclairera sur ce qu’est l’anthropocène

Mine de rien

ANNULÉ : fermeture des cinémas – période de pandémie covid-19

Comédie française de Mathias Mlekuz avec Arnaud Ducret, Philippe Rebbot, Mélanie Bernier

Dans une région qui fut le fleuron de l’industrie minière, deux chômeurs de longue durée ont l’idée de construire un parc d’attraction “artisanal” sur une ancienne mine de charbon désaffectée. En sauvant la mine et sa mémoire, ils vont retrouver force et dignité.

Vendredi 27 mars 2020 -20h30 – La Passerelle – durée : 1h25

L’odyssée de Choum

ANNULÉ : fermeture des cinémas – période de pandémie covid-19

Programme de 3 courts-métrages d’animation à partir de 3 ans

L’odyssée de Choum de Julien Bisaro (France-Belgique, 26 min, animation 2D) : Choum la petite chouette vient juste d’éclore lorsque la tempête la pousse hors du nid. La voilà qui s’élance contre vents et marées, bien décidée à trouver une maman…
Le nid de Sonja Rohleder (Allemagne, 4 min, animation 2D) : Dans la nuit, un drôle d’oiseau solitaire, un oiseau de paradis, est à la recherche d’une âme sœur.
L’oiseau et la baleine de Carol Freeman (Irlande, 7 min, peinture sur verre) : Repoussé par les siens car il ne sait pas chanter, un baleineau erre dans l’océan et brave de nombreux dangers. Lorsqu’il remonte à la surface, il rencontre un oiseau en cage, seul rescapé d’un naufrage, qui chante merveilleusement bien…

Samedi 21 mars 2020 – 10h30 – La Passerelle – durée : 38 min – tarif unique 3€

Invisible man (VO)

Thriller américain de Leigh Whannell avec Elisabeth Moss, Oliver Jackson-Cohen, Harriet Dyer

Cecilia Kass est en couple avec un brillant et riche scientifique. Ne supportant plus son comportement violent et tyrannique, elle prend la fuite une nuit et se réfugie auprès de sa sœur, leur ami d’enfance et sa fille adolescente. Mais quand l’homme se suicide en laissant à Cecilia une part importante de son immense fortune, celle-ci commence à se demander s’il est réellement mort. Tandis qu’une série de coïncidences inquiétantes menace la vie des êtres qu’elle aime, Cecilia cherche désespérément à prouver qu’elle est traquée par un homme que nul ne peut voir. Peu à peu, elle a le sentiment que sa raison vacille…

Vendredi 13 mars 2020 – 20h30 – La Passerelle – durée : 2h05

Jeune Juliette

Comédie québecoise de Anne Émond avec Alexane Jamieson, Léanne Désilets, Robin Aubert

Juliette est effrontée, malicieuse, un peu grosse et menteuse. Elle n’est pas vraiment populaire au collège, mais c’est pas grave : c’est tous des cons ! Juliette a 14 ans et elle croit en ses rêves. Pourtant, les dernières semaines de cours se montreront très agitées et vont bousculer ses certitudes sur l’amour, l’amitié et la famille…

Dimanche 8 mars 2020 -17h30 – La Passerelle – durée : 1h37

Merveilles à Montfermeil

Comédie française de Jeanne Balibar avec Emmanuelle Béart, Ramzy Bedia, Jeanne Balibar

Joëlle et Kamel font tous deux partie de l’équipe municipale de la nouvelle Maire de Montfermeil, Emmanuelle Joly, mais ils sont en instance de divorce. Toute l’équipe travaille à la mise en œuvre d’une nouvelle et très surprenante politique, dont la pierre angulaire est la création de la “Montfermeil Intensive School of Languages”. Tandis que la ville change et prospère, Joëlle et Kamel se chamaillent… Mais à l’occasion de la Fête de la Brioche, leur amour peut-il renaître ?

Vendredi 28 février 2020 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h49

L’autre connexion, une école dans la nature sauvage

Documentaire français de Cécile Faulhaber

Ce film présente un modèle d’éducation basé sur les cultures indigènes, par une immersion totale dans la nature sauvage. L’école Wolf, sujet du film, se situe au Canada, en Colombie Britannique sur l’ile de Salt Spring. Les enfants y explorent trois jours par semaine, quelle que soit la météo, la connexion profonde à la nature, aux autres et à eux-mêmes. Le reste de la semaine ils étudient les matières classiques. Modèle ancien mais ô combien innovant pour nous, découvrez l’histoire de cette quête de connexion, à travers le regard de la réalisatrice, des éducateurs, des parents et des enfants.

Mardi 25 février 2020 – 20h30 – La Passerelle – durée : 42 min – tarif unique 3€ – Séance programmée à l’initiative du Centre agroécologique de la Rivoire : le documentaire sera suivi d’une discussion en présence de Norbert Fond, représentant officiel de l’école dans la nature en France, et d’un groupe de personnes qui travaillent à la mise en place d’une structure similaire à celle présentée dans le film. Une formation est prévue début mars à la Rivoire.