Prochainement à Cinémolette

vendredi 19 octobre 2018

Destination Pékin (VF)

aff_destinationpekinFilm d’animation chinois américain de Christopher Jenkins

Peng est un jars casse-cou, farceur et dragueur. A force d’acrobaties pour épater les jolies oies, il se blesse et doit renoncer à partir avec les oies pour leur grande migration annuelle. Il rencontre alors Chao et Chi, deux petits canetons, également séparés de leur groupe. Aucun ne peut voler ? Qu’importe, ils décident de partir tous les trois, à travers toute la Chine, pour une grande migration… à pied ! Chao et Chi se font un malin plaisir à taquiner Peng, qui découvre bien malgré lui les inconvénients d’un voyage avec des petits canetons facétieux... Les péripéties et les blagues ne vont pas manquer lors de cette expédition très mouvementée !

Vendredi 19 octobre 2018 – 18h – La Passerelle – durée : 1h31


dimanche 21 octobre 2018

Leave no trace (VO)

aff_leavenotraceDrame américain de Debra Granik Avec Thomasin McKenzie, Ben Foster, Jeff Kober

Tom a 15 ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland, Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle. Expulsés soudainement de leur refuge, les deux solitaires se voient offrir un toit, une scolarité et un travail. Alors que son père éprouve des difficultés à s'adapter, Tom découvre avec curiosité cette nouvelle vie. Le temps est-il venu pour elle de choisir entre l’amour filial et ce monde qui l'appelle ?

Dimanche 21 octobre 2018 – 18h – La Passerelle – durée : 1h49


mardi 30 octobre 2018

Les conquérantes (VO)

aff_lesconquerantesComédie suisse de Petra Biondina Volpe Avec Marie Leuenberger, Bettina Stucky, Ella Rumpf

Woodstock, Flower Power, Révolution Sexuelle : trois ans se sont écoulés depuis mai 68 mais la vague de libération ne semble pas avoir atteint le petit village suisse d’Appenzell. En mère au foyer exemplaire, Nora ne conçoit d’ailleurs pas sa vie autrement. Pourtant, à l’approche d'un référendum sur le droit de vote des femmes, un doute l'assaille : et si elles s'affirmaient davantage face aux hommes ? A mesure que Nora propage ses drôles d'idées, un désir de changement s'empare du village, jusque chez les plus récalcitrantes.

Mardi 30 octobre 2018 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h36


jeudi 1 novembre 2018

Festival La Radée 1/2

La Radée : festival féministe les 1 & 2 novembre 2018 à St-Julien-Molin-Molette. Pendant ce festival, parmi les nombreuses activités (toute la programmation sur http://laure.tujoues.fr/la-radee), une première séance de projections aura lieu le jeudi 1er novembre à 17h salle de la Passerelle :

Je ne suis pas féministe, mais…, de Sylvie et Florence Tissot (durée : 52 min) Portrait d’une théoricienne féministe, militante et fondatrice du MLF « Je ne suis pas féministe, mais… » Cette expression est évoquée par Christine Delphy lors d’une émission télévisée où elle est invitée avec Simone de Beauvoir en 1985. C’est la phrase rituelle que beaucoup de femmes ont pu prononcer un jour, par peur d’employer un mot stigmatisé, mais pour s’autoriser quand même à exprimer un désir d’égalité. Ce portrait retrace les luttes, d’hier à aujourd’hui, pour faire avancer la cause des femmes. https://jenesuispasfeministemais.wordpress.com/

Enzo, de Serena Porcher-Carli (durée : 7 min) Serena vous emmène en visite chez Enzo. Dans une ambiance intimiste, ce personnage vous laisse entrer dans sa vie, une vie extraordinaire, car il s’agit de celle d’un garçon trans. http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/13944_1


vendredi 2 novembre 2018

Festival La Radée 2/2

La Radée : festival féministe les 1 & 2 novembre 2018 à St-Julien-Molin-Molette. Pendant ce festival, parmi les nombreuses activités (toute la programmation sur http://laure.tujoues.fr/la-radee), une deuxième séance de projections aura lieu le vendredi 2 novembre à 17h, salle de La Passerelle :

Ovarian Psycos, de Joanna Sokolowski et Kate Trumbull-LaValle Une nuit par mois, une étonnante brigade de féministes latinas, les "Ovarian Psycos", sillonne à vélo les rues des quartiers de l’Eastside Los Angeles. Les Ovas, comme elles s’appellent entre elles, combattent le racisme, les violences dans leurs quartiers et prennent part aux luttes auxquelles sont confrontées les communautés précaires. Xela de la X, a fondé ce collectif en 2010. Mère célibataire et musicienne, elle tente de trouver son équilibre entre son activisme et l'éducation de sa fille. Avec elle, Andi, une street artist d’origine mexicaine et Evie, élevée par une mère salvadorienne, ont acceptées d’être filmées. Impressionnées par leur audace et leur détermination, les deux réalisatrices les décrivent comme un mélange hybride entre les Riot Grrrl, les Zapatistes et des militantes de la culture punk.

Enzo, de Serena Porcher-Carli (durée : 7 min) Serena vous emmène en visite chez Enzo. Dans une ambiance intimiste, ce personnage vous laisse entrer dans sa vie, une vie extraordinaire, car il s’agit de celle d’un garçon trans. http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/13944_1