Prochainement à Cinémolette

dimanche 28 avril 2019

J'veux du soleil

aff_jveuxdusoleilDocumentaire français de François Ruffin et Gilles Perret

Dans la vie des peuples, il est des saisons magiques. Soudain, des Corinne, des Carine, des Khaled, des Rémi, des Denis, des Cindy, des Marie, d’habitude résignés, longtemps abattus, se redressent, se dressent contre l’éternité d’une fatalité. Ils se lient et se liguent, leurs hontes privées, accumulées, se font colère publique, et à leurs seigneurs, à leurs maîtres, aux pouvoirs, ils opposent leurs corps, leurs barricades, leurs cabanes. Leurs voix, surtout : la parole se libère, déchaînée, telle un fleuve en crue. C’est un éclair, alors, qui déchire la nuit noire de l’histoire. Un éclair, un éclair jaune, fluorescent même, qui ne dure qu’un instant, un instant seulement, mais se grave dans les mémoires. Derrière, le tonnerre fait résonner ce mot : espoir.

Comme en une hasardeuse chasse aux papillons, Gilles Perret et François Ruffin sont partis en un road-movie dans la France d’aujourd’hui. En guise de filet, une caméra, pour capturer cet instant, magique, pour saisir sur le vif les visages et les voix des Corinne, des Carine, des Khaled, des Rémi, des Denis, des Cindy, des Marie.

Dimanche 28 avril 2019 – 17h30 et 20h30 - salle La Passerelle – durée : 1h16


vendredi 3 mai 2019

Retour à la normale

aff_retouralanormaleDocumentaire d’anticipation de Christina Firmino

Octobre 2021, une succession de défaillances dans l’un des réacteurs de la Centrale conduit au premier accident nucléaire français. Suite aux retombées radioactives massives, la population est évacuée et la zone interdite d’accès. Huit mois après, alors que les autorités veulent déjà tourner la page, habitant-e-s, évacué-e-s, scientifiques, journalistes, travailleurs de la filière nucléaire nous apportent un éclairage sur ce scénario d’accident plausible et sur ce futur possible. En nous projetant un an après un accident nucléaire grave survenu en France, « Retour à la normale » est un documentaire d’anticipation qui nous laisse imaginer quelles seraient les conséquences d’un tel drame sur nos vies, et nous questionne sur la civilisation que l’énergie nucléaire est en train de façonner.

Vendredi 3 mai 2019 – 21h – salle La Passerelle – durée : 52 min

Séance spéciale dans le cadre d'un week-end de soutien à Bure, village qui se bat contre le projet d'enfouissement de déchets nucléaires sur ses terres, projection suivie d'un échange avec la réalisatrice – Prix libre


dimanche 5 mai 2019

Un héritage empoisonné

aff_unheritageempoisonneDocumentaire d’Isabelle Masson-Loodts

Alors qu'un siècle a suffi pour faire oublier le danger, pourtant encore réel, des rebuts de 14-18, comment croire que notre mémoire permettra de maintenir la vigilance des générations futures autour des déchets nucléaires qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ? Le projet transmédia « Paysages en bataille », dont fait partie le film « Un Héritage empoisonné », est labellisé en France par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Dimanche 5 mai 2019 – 17h – salle La Passerelle – durée : 57 min

Séance spéciale dans le cadre d'un week-end de soutien à Bure, village qui se bat contre le projet d'enfouissement de déchets nucléaires sur ses terres – Prix libre


vendredi 10 mai 2019

Styx (VO)

aff_styxDrame allemand, autrichien de Wolfgang Fischer Avec Susanne Wolff, Gedion Oduor Wekesa, Alexander Beyer

Rike, quarante ans, est médecin urgentiste. Pour ses vacances, elle a planifié un voyage en solitaire pour rejoindre l’île de l’Ascension depuis Gibraltar, une île au nord de Sainte-Hélène, où Darwin avait planté une forêt entière. Seule au milieu de l’Atlantique, après quelques jours de traversée, une tempête violente heurte son vaisseau. Le lendemain matin, l’océan change de visage et transforme son périple en un défi sans précédent…

Vendredi 10 mai 2019 – 21h – salle La Passerelle – durée : 1h34 – en VOST


vendredi 24 mai 2019

L'homme à la moto (VO)

aff_lhommealamotoFilm argentin uruguayen de Agustin Toscano Avec Sergio Prina, Liliana Juarez, Leon Zelarayan

Tucumán, en Argentine. Miguel tente de joindre les deux bouts en pratiquant le vol à l’arraché depuis sa moto. Un jour, alors qu’il dérobe son sac à une vieille dame, il la blesse grièvement. Rongé par la culpabilité, il tente de soulager sa conscience en s’occupant d’elle, sans lui dévoiler son identité. Mais plus il devient proche de sa victime, plus il s’empêtre dans ses mensonges et craint de lui révéler la vérité… Le film s’inspire d’un événement qui s’est produit il y a plus de dix ans : deux motards ont traîné la mère du réalisateur sur plusieurs centaines de mètres en essayant de lui dérober son portefeuille.

Vendredi 24 mai 2019 – 21h – salle La Passerelle – durée : 1h33 – en VOST


mardi 28 mai 2019

Le grain et l'ivraie (VO)

aff_legrainetlivraieDocumentaire argentin de Fernando E. Solanas

Fernando Solanas voyage caméra aux poings à travers sept provinces argentines à la rencontre des populations locales, d’agriculteurs et  de chercheurs qui nous racontent les conséquences sociales et environnementales du modèle agricole argentin : agriculture transgénique et utilisation intensive des agrotoxiques (glyphosate, épandages, fumigations) ont provoqué l’exode rural, la déforestation, la destruction des sols mais aussi la multiplication des cas de cancers et de malformations à la naissance. Le récit de Fernando Solanas évoque aussi l'alternative d’une agriculture écologique et démontre qu’il est possible de produire de manière saine et rentable des aliments pour tous, sans pesticides, pour reconquérir et préserver nos milieux naturels.

Mardi 28 mai 2019 – 20h30 – salle La Passerelle – durée : 1h37 – en VOST – Film suivi d'un échange avec Norbert Bossu, écologiste engagé, qui pourra nous éclairer sur la situation en Argentine et en France. Des habitants du Pilat participant à la campagne nationale actuelle de dépistage du glyphosate apporteront également leurs témoignages.