Archives : Programmation 2021

À la vie

Documentaire français réalisé par Aude Pépin

Chantal Birman, sage-femme libérale et féministe, a consacré sa vie à défendre le droit des femmes. À presque 70 ans, elle continue de se rendre auprès de celles qui viennent d’accoucher pour leur prodiguer soins et conseils. Entre instants douloureux et joies intenses, ses visites offrent une photographie rare de ce moment délicat qu’est le retour à la maison.

Mardi 30 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h18 // Annulé suite à l’incendie à proximité de la salle La Passerelle…

Compartiment n°6

Film finlandais russe estonien allemand réalisé par Juho Kuosmanen
avec Seidi Haarla, Yuriy Borisov, Dinara Drukarova

Une jeune finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu. Cette cohabitation et d’improbables rencontres vont peu à peu rapprocher ces deux êtres que tout oppose. Ce film a reçu le Grand Prix au festival de Cannes 2021.

Vendredi 26 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h47 // Annulé suite à l’incendie à proximité de la salle La Passerelle…

Bigger than us

Documentaire français réalisé par Flore Vasseur

Depuis 6 ans, Melati, 18 ans combat la pollution plastique qui ravage son pays l’Indonésie. Comme elle, une génération se lève pour réparer le monde. Partout, adolescents et jeunes adultes luttent pour les droits humains, le climat, la liberté d’expression, la justice sociale, l’accès à l’éducation ou l’alimentation. La dignité. Seuls contre tous, parfois au péril de leur vie et sécurité, ils protègent, dénoncent, soignent les autres. La Terre. Et ils changent tout. Melati part à leur rencontre à travers le globe. Elle veut comprendre comment tenir et poursuivre son action. Des favelas de Rio aux villages reculés du Malawi, des embarcations de fortune au large de l’île de Lesbos aux cérémonies amérindiennes dans les montagnes du Colorado, Rene, Mary, Xiu, Memory, Mohamad et Winnie nous révèlent un monde magnifique, celui du courage et de la joie, de l’engagement pour plus grand que soi. Alors que tout semble ou s’est effondré, cette jeunesse nous montre comment vivre. Et ce qu’être au monde, aujourd’hui, signifie.

Mardi 23 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h36 – dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets // Annulé suite à l’incendie à proximité de la salle La Passerelle…

Grandir c’est chouette

Programme de 3 courts-métrages d’animations, français belge espagnol, réalisés par Irene Iborra, Eduard Puertas, Célia Tocco

Avez-vous peur du noir ? Avez-vous déjà lancé une bouteille à la mer ? Êtes-vous déjà descendu dans un puits à la recherche de votre destin ? Dans son nouveau programme, La Chouette du cinéma revient vous présenter trois histoires d’enfants qui ouvrent grand leurs ailes !

Samedi 20 novembre 2021 – 10h30 – La Passerelle – durée : 52 min – à partir de 3 ans – séance suivie d’un atelier d’ombre (découpage et animation de silhouettes) pour les motivé·es !

La fracture

Comédie dramatique française réalisée par Catherine Corsini
avec Valeria Bruni Tedeschi, Marina Foïs, Pio Marmai

Raf et Julie, un couple au bord de la rupture, se retrouvent dans un service d’Urgences proche de l’asphyxie le soir d’une manifestation parisienne des Gilets Jaunes. Leur rencontre avec Yann, un manifestant blessé et en colère, va faire voler en éclats les certitudes et les préjugés de chacun. À l’extérieur, la tension monte. L’hôpital, sous pression, doit fermer ses portes. Le personnel est débordé. La nuit va être longue…

Vendredi 19 novembre 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h38

Nous actionnerons la version avec sous-titrage pour sourds et malentendants si la demande est faite dans la salle au moment de la séance.

Petite maman

Film français de Céline Sciamma
avec Joséphine Sanz, Gabrielle Sanz, Nina Meurisse

Nelly a huit ans et vient de perdre sa grand-mère. Elle part avec ses parents vider la maison d’enfance de sa mère, Marion. Nelly est heureuse d’explorer cette maison et les bois qui l’entourent où sa mère construisait une cabane. Un matin la tristesse pousse sa mère à partir. C’est là que Nelly rencontre une petite fille dans les bois. Elle construit une cabane, elle a son âge et s’appelle Marion. C’est sa petite maman.

Vendredi 23 juillet 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h12

200 mètres (VO)

Film palestinien de Ameen Nayfeh
avec Ali Suliman, Anna Unterberger, Lana Zreik

Mustafa d’un côté, Salwa et les enfants de l’autre, une famille vit séparée de chaque côté du Mur israélien à seulement 200 mètres de distance. Ils résistent au quotidien avec toute la ruse et la tendresse nécessaires pour « vivre » comme tout le monde, quand un incident grave vient bouleverser cet équilibre éphémère. Pour retrouver son fils blessé de l’autre côté, le père se lance dans une odyssée à travers les checkpoints, passager d’un minibus clandestin où les destins de chacun se heurtent aux entraves les plus absurdes.

Vendredi 16 juillet 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h37

Nomadland (VO)

Film américain de Chloé Zhao
avec Frances McDormand, David Strathairn, Gay DeForest

Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain.

Vendredi 9 juillet 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h48

Une belle équipe

Comédie française de Mohamed Hamidi
avec Kad Merad, Céline Sallette, Sabrina Ouzani, Laure Calamy, Alban Ivanov, Guillaume Gouix

Après une bagarre, toute l’équipe de foot de Clourrières est suspendue jusqu’à la fin de la saison. Afin de sauver ce petit club du Nord qui risque de disparaître, le coach décide de former une équipe composée exclusivement de femmes pour finir le championnat. Cette situation va complètement bouleverser le quotidien des familles et changer les codes bien établis de la petite communauté…

Vendredi 2 juillet 2021 à la nuit tombante au stade de foot de St-Julien – accueil dès 19h30 – durée du film : 1h35 – repli salle de La Passerelle en cas de pluie

Ce film est programmé dans le cadre d’une soirée spéciale : le Sporting Club Piraillon et Cinémolette s’associent pour fêter leurs anniversaires respectifs : 40 ans de foot, 20 ans de cinémolette ! Chaises et bancs prévus, installation sur la pelouse possible. Accueil dès 19h30 pour l’apéro et le pique-nique. Entrée gratuite, buvette et petite restauration proposée sur place (frites, hot dog, bière de la brasserie du Pilat, jus de fruits), dont les bénéfices seront reversés à la ligue contre le cancer.

Il mio corpo (VO)

Documentaire italien suisse de Michele Pennetta

Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. A l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse.
Tous deux ont le même désir, celui d’une vie meilleure…

Mardi 29 juin 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h20

Une vie démente

Premier film de Ann Sirot, Raphaël Balboni
avec Jo Deseure, Jean Le Peltier, Lucie Debay

Alex et Noémie, la trentaine, voudraient avoir un enfant. Mais leurs plans sont chamboulés quand Suzanne, la mère d’Alex, se met à faire de sacrées bêtises. Elle a contracté une “démence sémantique”, maladie neurodégénérative qui affecte son comportement. Elle dépense sans compter, rend des visites nocturnes à ses voisins pour manger des tartines, se fabrique un faux permis de conduire avec de la colle et des ciseaux. Suzanne la maman devient Suzanne l’enfant ingérable. Drôle d’école de la parentalité pour Noémie et Alex !

Vendredi 25 juin 2021 – 21h – La Passerelle – durée : 1h27 – Soirée « L’après Festival du Premier Film d’Annonay » : 2 films de la 38e édition présentés par Gaël Labanti. Tarif spécial 8€ pour les 2 séances, sandwich proposé entre les 2 films.

Apples (VO)

Premier film de Christos Nikou
avec Aris Servetalis, Sofia Georgovassili, Anna Kalaitzidou

Une passion pour les pommes : ce détail, somme toute insignifiant, c’est tout ce qui reste à Aris de son ancienne vie lorsqu’un jour, il perd totalement la mémoire sans raison apparente. Alors que l’épidémie d’amnésie fait rage et que personne ne vient réclamer Aris à l’hôpital, celui-ci s’engage dans une thérapie expérimentale censée lui créer de nouveaux souvenirs.

Vendredi 25 juin 2021 – 19h – La Passerelle – durée : 1h30 – Soirée « L’après Festival du Premier Film d’Annonay » : 2 films de la 38e édition présentés par Gaël Labanti. Tarif spécial 8€ pour les 2 séances, sandwich proposé entre les 2 films.

Deux

Drame français de Filippo Meneghetti
avec Barbara Sukowa, Martine Chevallier, Léa Drucker

Nina et Madeleine sont profondément amoureuses l’une de l’autre. Aux yeux de tous, elles ne sont que de simples voisines vivant au dernier étage de leur immeuble. Au quotidien, elles vont et viennent entre leurs deux appartements et partagent leurs vies ensemble. Personne ne les connaît vraiment, pas même Anne, la fille attentionnée de Madeleine. Jusqu’au jour où un événement tragique fait tout basculer…

Vendredi 11 juin 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h36

Nous actionnerons la version avec sous-titrage pour sourds et malentendants si la demande est faite dans la salle au moment de la séance.

Dieu existe, son nom est Petrunya

Film macédonien de Teona Strugar Mitevska
avec Zorica Nusheva, Labina Mitevska, Simeon Moni Damevski

A Stip, petite ville de Macédoine, tous les ans au mois de janvier, le prêtre de la paroisse lance une croix de bois dans la rivière et des centaines d’hommes plongent pour l’attraper. Bonheur et prospérité sont assurés à celui qui y parvient. Ce jour-là, Petrunya se jette à l’eau sur un coup de tête et s’empare de la croix avant tout le monde. Ses concurrents sont furieux qu’une femme ait osé participer à ce rituel. La guerre est déclarée mais Petrunya tient bon : elle a gagné sa croix, elle ne la rendra pas.

Mercredi 9 juin 2021 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h40

Cette projection est proposée par un groupe de soutien à une famille macédonienne sans papiers. Après la séance, il sera possible de poursuivre avec une discussion sur le contexte politique et social macédonien, et le lendemain aura lieu une vente de pizzas afin de rassembler des sous pour aider cette famille dans ses démarches et son quotidien.

L’odyssée de Choum

Programme de 3 courts-métrages d’animation à partir de 3 ans

L’odyssée de Choum de Julien Bisaro (France-Belgique, 26 min, animation 2D) : Choum la petite chouette vient juste d’éclore lorsque la tempête la pousse hors du nid. La voilà qui s’élance contre vents et marées, bien décidée à trouver une maman…
Le nid de Sonja Rohleder (Allemagne, 4 min, animation 2D) : Dans la nuit, un drôle d’oiseau solitaire, un oiseau de paradis, est à la recherche d’une âme sœur.
L’oiseau et la baleine de Carol Freeman (Irlande, 7 min, peinture sur verre) : Repoussé par les siens car il ne sait pas chanter, un baleineau erre dans l’océan et brave de nombreux dangers. Lorsqu’il remonte à la surface, il rencontre un oiseau en cage, seul rescapé d’un naufrage, qui chante merveilleusement bien…

Samedi 5 juin 2021 – 10h30 – La Passerelle – durée : 38 min – tarif unique 3€

Adieu les cons

Comédie française d’Albert Dupontel
avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Dimanche 30 mai 2021 – 17h30 – La Passerelle – durée : 1h27

Nous actionnerons la version avec sous-titrage pour sourds et malentendants si la demande est faite dans la salle au moment de la séance.

En attendant le carnaval (VO)

Documentaire brésilien de Marcelo Gomes

Dans la région reculée du Nord Este au Brésil, le petit village de Toritama est un microcosme du capitalisme impitoyable. Chaque année, plus de 20 millions de paires de jeans sont produites dans des usines de fortune. Les gens du pays travaillent sans arrêt, fiers d’être maîtres de leur temps. Pendant le Carnaval, seul moment de loisir de l’année, ils transgressent la logique de l’accumulation des biens, vendent leurs affaires sans regret et fuient vers les plages à la recherche du bonheur éphémère.

Vendredi 21 mai 2021 – 19h – La Passerelle – durée : 1h25