Archives : Non classé

Tables sorties

Samedi 16 septembre 2017

« Tables sorties » à St-Julien-Molin-Molette

Grande fête costumée 1900

(… vous êtes bienvenus même non costumés !)

– Rendez-vous dès 11h place de la mairie pour déposer vos tables et pique-niques
– Déambulation costumée, suivie du pot d’accueil de la commune à 12h30 place Bancel, puis pique-nique partagé sur les tables sorties !
– 14h, 16h et 17h à Cinémolette, salle La Passerelle : diaporama des photos de tournage de Mélancolie Ouvrière (durée : 45mn)
– 15h à la salle des fêtes : tournoi du jeu de l’oie avec Patrimoine piraillon et autres jeux avec Tu Joues ?

Concert-guinguette « Tour de bal »

– 20h30 place Bancel : chansons pour danser, avec accordéon, percussion, guitare…
– Buvette et tartines
– Repli en salle à l’Essaim de Julie en cas de pluie ou de grand froid

Télécharger l’affichette du concert

Atelier costumes les 31 août et 1er septembre

Un atelier couture gratuit et ouvert à tous se tiendra les jeudi 31 août et vendredi 1er septembre à la salle des fêtes. Nous pourrons y préparer ensemble nos costumes 1900 ! Contact : tables.sorties@gmail.com

Microsoft Word - Tourdebal affichetteavecdate.doc

Revenu de base… la parole du public

Lors de notre séance du 24/11/2015 dans le cadre du 4e Festival du cinéma solidaire du Pilat avec le film « Un revenu pour la vie », nous invitions le public à répondre à cette question : « Que feriez-vous de votre temps si vous aviez un revenu de base assuré ? »

Merci à notre public d’avoir joué le jeu des post-it, voici les réponses recueillies :

  • Faire du bénévolat, passer du temps à jardiner, récolter, cuisiner, marcher, lire, rencontrer de nouvelles personnes, apprendre le solfège et l’utilisation d’instruments de musique, voyage, peindre, dessiner, apprendre des langues étrangères
  • + de temps pour le bénévolat, + de temps pour l’autonomie (bois de chauffage, jardin, volailles…), + encore de projets
  • Faire de la poésie, populariser une utopie plus convaincante (à tous égards) pour changer la société dans un sens positif qui ne soit pas récupérée par le système capitaliste, intensifier la lutte pour le désarmement et pour la paix
  • J’apprendrais à bêcher et je bêcherais, j’organiserais des fêtes populaires, je lirais des livres et en ferais des résumés synthèses pour les autres, je danserais
  • Je ne sais pas encore mais je sais que ce sera en lien avec le principe d’altérité
  • Aider au financement d’une épicerie solidaire dans le Pilat
  • Méditer, contempler la nature, prendre du temps en terrasse, danser, passer du temps entre amis, apprendre à jouer un instrument, participer à des chantiers éco-volontaires
  • Faire le tour du monde
  • Rien de + et rien de moins pour l’instant car j’ai déjà choisi de gagner moins et d’avoir du temps… mais j’aurais l’immense satisfaction de ne plus dépendre des aides agricoles qui minent le monde paysan (signé : une paysanne)
  • Je travaillerais un peu afin d’avoir un revenu à 2000€, ensuite je militerais pour le vivre ensemble (ce que je fais déjà), je me paierais des formations en soins alternatifs, je prendrais + de temps pour moi, pour méditer, encore + pour penser au sens de ma vie
  • Je ferais le tour du quartier
  • Ce revenu de base peut changer le monde et distribuer des chances d’égalité
  • Du yoga, des méditations, du chant, des marches tout partout dans la nature, des poèmes, des lectures, des lettres à envoyer, des créations, des soirées musicales, des partages de paroles
  • Des bulles de rêve à offrir et la collecte de ceux que l’on voudra bien partager avec moi, de l’associatif humain, artistique, éphémère, créatif, je prendrais le temps de déguster un café en terrasse, de siroter un bon vin avec des amis
  • Je passerais + de temps auprès des enfants, encore + de temps auprès du troupeau et des animaux pour encore améliorer le bien-être animal, je prendrais le temps d’assister à des moments comme ce soir (ciné, conférence, débat…)
  • Je passerais du temps avec mes enfants, je participerais + aux initiatives associatives et citoyennes, je passerais du temps dans la nature et pour mes loisirs
  • Jardiner, bricoler, lire, des activités associatives, des formations
  • Je continuerais à faire des lumières ou autre chose sur des spectacles, je ferais toujours mais + tranquillement le jardin, je continuerais à faire de l’apiculture
  • Apprendre, se cultiver, faire des choses manuelles
  • Faire ce qui me plait et partager du temps
  • Je ne changerais rien aux plaisirs de ma vie
  • Culture, voyages, créations, vie sociale
  • Du bénévolat, de l’animation auprès de différentes associations
  • Du temps plaisir (lecture, ciné), du temps bricolage (jardinage), du temps bénévole
  • VIVRE
  • Ma « part » de tâches de gestion de la vie (poubelles, jardins…), des activités de plaisir (jeux, ballades, rencontres, chants…), des apprentissages (transmettre ce que je sais et me former)
  • Cultiver mon jardin, méditer, fabriquer des meubles, faire des rencontres dans le voisinage
  • Je ferais du VTT et j’aurais des poules et des canards
  • Faire de l’humanitaire quelle qu’en soit l’échelle et être encore plus engagée suivant mes convictions, lutter pour la parité, la solidarité, investir + mes passions, développer des talents, lire +, voyager +, nourrir notre âme de richesses non encaissables
  • Je travaillerais un peu moins, je prendrais du temps pour donner de mon nouveau temps pour aider les autres, j’apprendrais la trompette, j’aiderais des initiatives locales
  • Je jardinerais pour subvenir à mes besoins et je continuerais de travailler car j’aime mon travail
  • Prendre le temps de créer toutes sortes de choses, de rencontrer les autres différemment, et mutualiser des projets
  • Connaissances personnelles (activités créatives, sportives), membre de bureaux associatifs, bénévole dans l’éducation, bénévole pour des personnes en difficulté, la fête, des ballades, ramasser les pommes de terre…

 

Camille Bally

Pour en savoir un peu plus sur Camille Bally, notre invitée de ce mardi 27 octobre 2015, qui partagera avec nous sa passion et son savoir-faire dans la haute couture à la suite du film « Dior et moi »…

CamilleBally-logoUne créatrice : Camille Bally
Une marque : Sous Seing Privé
Talent, savoir-faire, audace…

Talentueuse créatrice de mode, styliste, modéliste, couturière, Camille Bally choisit la décentralisation et se joue des modes.
Pendant 10 ans, dans les ateliers de Jean-Paul Gaultier, elle acquiert un savoir-faire sans faille, travaillant les matières les plus diverses et les techniques les plus pointues : corseterie, flou, fourrure, tailleur et…le cuir, sa passion. « Une véritable histoire d’amour » dit-elle.
Inventive, elle aime détourner les objets, les matières, les tissus, les modes, les tendances. Tout se transforme entre ses doigts. Mais l’originalité, la fantaisie, l’humour parfois, de ses créations sont toujours servis par une démarche sérieuse et une pratique maîtrisée, conforme à l’esprit de la haute couture.
Un travail entièrement fait main, 100% français, qui privilégie la coupe, la mise en valeur du corps pour un vêtement alliant une grande classe et une créativité très personnelle dans le souci du détail et de la perfection. Elle se définit comme un artisan au service d’un art exigeant.

CamilleBally-photo

Ses sources d’inspiration sont nombreuses. Sa curiosité et son goût pour des domaines artistiques variés enrichissent continuellement son travail. Entre une couture « à l’ancienne », et son univers personnel plus actuel le résultat ne peut que plaire et séduire.
Forte de son expérience parisienne, elle démissionne pour tenter l’aventure et ouvrir son propre atelier en province, à Annonay, créant sa marque :  » Sous Seing Privé « .
Un pari courageux certainement et un vrai défi. Mais surtout la passion de son métier, un enthousiasme à toute épreuve et un souhait exprimé depuis toujours et enfin réalisé.
En mai 2013, lors d’un défilé, elle a présenté son « Cabinet des Curiosités » : de nombreuses tenues et divers accessoires ont dévoilé toutes les facettes de son savoir-faire.
En septembre 2015, le défilé « Entre deux Rives » a permis à un public conquis de découvrir ses dernières créations toujours très « couture » et à la hauteur de ses exigences.

E. Serve
Communication « Sous Seing Privé »

px