Archives : Programmation 2017

1336 jours, des hauts, débats, mais debout – La victoire des Fralib

aff_1336joursDocumentaire français de Claude Hirsch

L’aventure a duré 1336 jours… 1336 jours pendant lesquels un noyau d’irréductibles se sont battus sans relâche contre Unilever. La grosse multinationale avait décidé en 2010 de fermer son usine de conditionnement de thé et infusion à côté d’Aubagne, estimant qu’elle n’était pas rentable. Mais voilà… ces 82 personnes vont non seulement se battre pour que le rideau de fer ne s’abaisse pas définitivement sur les portes de l’usine mais cette bande d’entêtés va utiliser toutes les voies possibles et imaginables pour maintenir leur activité et prouver à ce trust international que l’entreprise reste viable !

Mardi 25 avril 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h13

Les vivants et les morts

aff_lesvivantsetlesmortsFresque sociale, série réalisée par Gérard Mordillat en 2009 d’après son roman éponyme, avec Marie Denarnaud, Robinson Stévenin, Luc Thuillier, Patrick Mille, Priscilla Attal, François Morel, Florence Thomassin…

Rudi et Dallas travaillent à la Kos, une usine de fibre plastique. Le jour où l’usine ferme, c’est leur vie qui vole en éclat, alors que tout s’embrase autour d’eux. Les vivants luttent sans jamais renoncer, les morts acceptent leur sort et se soumettent… Entre passion et insurrection, les tourments, la révolte, les secrets de Rudi et Dallas et ceux d’une ville où la lutte pour la survie dresse les uns contre les autres, ravage les familles, brise les règles intimes, sociales, politiques. Dans ce monde où la raison financière l’emporte sur le souci des hommes, qui doit mourir ? Qui peut vivre ?

Journée spéciale « Série-molette », programmée en présence de Gérard Mordillat à l’occasion de sa présence à St-Julien-Molin-Molette pour le tournage de son nouveau film : Mélancolie ouvière, d’après le livre de Michelle Perrot sur l’ouvrière Lucie Baud.

Projection de l’intégrale de la série (8 épisodes de 52 minutes), participation libre.
10h30 accueil café – 11h épisodes 1 & 2 – 13h pique-nique tiré du sac – 14h30 épisodes 3 & 4 – 16h30 pause balade & blablas – 17h30 épisodes 5 & 6 – 19h30 grignotage & papotages – 21h épisodes 7 & 8

Tramontane (VO)

aff_tramontaneDrame libanais, français, qatarien, émirati de Vatche Boulghourjian,
avec Barakat Jabbour, Julia Kassar, Michel Adabashi

Rabih, un jeune chanteur aveugle, est invité avec sa chorale à se produire en Europe. Lors des formalités pour obtenir son passeport, il découvre qu’il n’est pas le fils biologique de ses parents. Un mensonge qui l’entraîne dans une quête à travers le Liban, à la recherche de son identité. Son périple dresse aussi le portrait d’un pays meurtri par les conflits, incapable de relater sa propre histoire.

Vendredi 14 avril 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h45 – en VOST

La ferme des animaux

aff_lafermedesanimauxFilm d’animation britannique de John Halas et Joy Batchelor (1954), version restaurée, adaptation du roman satirique du même nom, La Ferme des animaux de George Orwell

Lassés des mauvais traitements, les animaux de la Ferme du manoir se révoltent contre Mr Jones, le fermier. Ils le chassent et proclament une nouvelle société où tous les animaux sont égaux. Mais quelques-uns dans la ferme décident bientôt que certains sont plus égaux que d’autres…

Vendredi 14 avril 2017 – 18h – La Passerelle – durée : 1h13  – à partir de 10 ans – en VF

Paris pieds nus

aff_parispiedsnusComédie français, belge de Fiona Gordon et Dominique Abel,
avec Fiona Gordon, Dominique Abel, Emmanuelle Riva, Pierre Richard

Fiona, bibliothécaire canadienne, débarque à Paris pour venir en aide à sa vieille tante en détresse. Mais Fiona se perd et tante Martha a disparu. C’est le début d’une course-poursuite dans Paris à laquelle s’invite Dom, SDF égoïste, aussi séducteur que collant.

Vendredi 7 avril 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h23

Sur le chemin…

aff_surlecheminDocumentaire français réalisé par Jean-Paul Julliand

Le chemin en question est celui de Compostelle, le réalisateur jouant volontairement de l’ambiguïté du titre ! À partir d’images vidéos rapportées par des marcheurs locaux, bourguisans et  piraillons, Jean-Paul Julliand embarque les spectateurs au fil des 2000 kilomètres qui séparent Genève de Santiago en Espagne, là où se trouve le tombeau du célèbre Saint Jacques, qui mobilise des foules de pèlerins depuis la nuit des temps. Des milliers de « pélerins » traversent ainsi tous les ans le Parc du Pilat, dépensant au passage entre 150 000 et 200 000 euros. Un territoire qui, peu à peu, s’équipe en accueils jacquaires, chambre d’hôtes et gites ruraux.

Mardi 28 mars 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h06 – Entrée libre – Soirée spéciale « Développer la randonnée c’est faire marcher le tourisme », projection suivie de témoignages en présence du réalisateur et d’autres invités

René Depestre, chronique d’un animal marin

aff_renedepestreDocumentaire français de Patrick Cazals

En 1804, Haïti était la première colonie noire à gagner son indépendance. En 2004, de son bourg d’exil et d’adoption, au pied des Corbières, le poète-écrivain René Depestre s’interroge sur le destin tragique de son île natale, sur son œuvre et sur sa propre traversée du siècle… Il a côtoyé les acteurs de la vie littéraire et politique : Breton, Eluard, Neruda, Aragon, Che Guevara, Fidel Castro, Mao, Hô Chi Minh… Sa parole de conteur est forte, magique, solaire. Au soir de sa vie, il reste un témoin fervent, toujours lucide et mobilisé. Tourné à Port au Prince et à Jacmel (sa ville natale) en Haïti, à Fort de France, à Paris et Prague, en Normandie et dans les Corbières ce film permet aussi d’entendre les témoignages d’Aimé Césaire, Régis Debray, Laënec Hurbon, René de Obaldia, Maurice Pons, Yannick Lahens…

Dimanche 19 mars 2017 – 18h – La Passerelle – durée : 1h03 – Soirée spéciale dans le cadre du Festival des Monts du Pilat autour de Haïti – Projection suivie d’un échange skype avec le réalisateur – Tarif spécial 3€

La mécanique des flux

aff_lamecaniquedesfluxDocumentaire français de Nathalie Loubeyre

Dans ce documentaire, la réalisatrice donne des voix, des visages, des corps aux dits « migrants », « réfugiés », improprement appelés « clandestins », avant tout des humains. Elle montre la violence qui se cache derrière l’euphémisme de « contrôle des flux », exercé par les gouvernements nationaux et l’Union Européenne. Une violence qui s’exerce sur des hommes, des femmes et des enfants et qui révèle l’un des visages de l’Europe d’aujourd’hui. Ce documentaire donne à voir et à entendre les migrations autrement que dans une logique sécuritaire et déshumanisée. Nathalie Loubeyre présente des êtres humains qui rêvent, souffrent, désirent, et décident de leur vie.

Samedi 11 mars 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h23 – Séance spéciale dans le cadre des Semaines anticoloniales et antiracistes

Partir ou mourir (Dem walla dee)

Documentaire français de Rodrigo Saez

Dans ce documentaire tourné à Dakar, des Sénégalais et Sénégalaises, pêcheurs, mères de disparus en mer, artistes, nous livrent leur regard sur l’émigration et sur la situation de leur pays. Ils nous racontent la traversée clandestine en chaloupe, le rapatriement forcé, et dénoncent aussi bien leur propre gouvernement qui les abandonne à leur sort après les avoir rapatriés, que les gouvernements du Nord qui pillent leur pays depuis plusieurs siècles à travers l’esclavage, le colonialisme, la dette, les accords de pêche et autres partenariats économiques.

Samedi 11 mars 2017 – 18h30 – La Passerelle – durée : 26 mn – Séance spéciale dans le cadre des  Semaines anticoloniales et antiractistes – Entrée libre et possibilité de pique-nique partagé à la suite de ce film (billetterie payante pour le film de 20h30)

Ouvrir la voix

aff_ouvrirlavoixDocumentaire américain d’Amandine Gay

Ouvrir la voix est un documentaire sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de l’identité « femme » et « noire ». Il y est notamment question des intersections de discriminations, d’art, de la pluralité de nos parcours de vies et de la nécessité de se réapproprier la narration.

Vendredi 10 mars 2017 – 20h – La Passerelle – durée : 2h – Séance spéciale dans le cadre des Semaines anticoloniales et antiractistes – Film suivi d’une échange skype avec la réalisatrice – Participation libre

Neruda (VO)

aff_nerudaFilm policier chilien, argentin, français, espagnol de Pablo Larraín,
avec Luis Gnecco, Gael García Bernal, Mercedes Morán

1948, la Guerre Froide s’est propagée jusqu’au Chili. Au Congrès, le sénateur Pablo Neruda critique ouvertement le gouvernement. Le président Videla demande alors sa destitution et confie au redoutable inspecteur Óscar Peluchonneau le soin de procéder à l’arrestation du poète. Neruda et son épouse, la peintre Delia del Carril, échouent à quitter le pays et sont alors dans l’obligation de se cacher. Il joue avec l’inspecteur, laisse volontairement des indices pour rendre cette traque encore plus dangereuse et plus intime. Dans ce jeu du chat et de la souris, Neruda voit l’occasion de se réinventer et de devenir à la fois un symbole pour la liberté et une légende littéraire.

Vendredi 3 mars 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h48

Ma vie de Courgette

aff_maviedecourgetteFilm d’animation suisse-français de Claude Barras

Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.

Réalisé en « stop motion » avec des marionnettes, le film, à partir d’un sujet pas facile, se révèle capable de faire rire, pleurer et soulever l’enthousiasme de tous, adultes comme enfants.

Vendredi 3 mars 2017 – 18h30 – La Passerelle – durée : 1h06 – à partir de 9 ans

The Music of Strangers (VO)

aff_themusicofstrangersDocumentaire américain de Morgan Neville
avec Yo-Yo Ma, Keyhan Kalhor, Cristina Pato

Avec humour, tendresse et émotion, The Music of Strangers nous raconte l’histoire de personnes exceptionnelles de talent, d’humilité et de générosité, des musiciens prodigieux venus du monde entier et rassemblés à l’initiative de Yo-Yo Ma. Des plus grandes salles de concert européennes aux camps de réfugiés de Jordanie, des rives du Bosphore aux montagnes chinoises, ces virtuoses unissent leur art et leurs cultures et font la démonstration qu’avec des idées simples et des convictions fortes, on peut changer le monde.

Mardi 21 février 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h36

Jamais contente

aff_jamaiscontenteComédie française d’Emilie Deleuze
avec Léna Magnien, Patricia Mazuy, Philippe Duquesne

Mon père est atroce, ma mère est atroce, mes sœurs aussi, et moi je suis la pire de tous. En plus, je m’appelle Aurore. Les profs me haïssent, j’avais une copine mais j’en ai plus, et mes parents rêvent de m’expédier en pension pour se débarrasser de moi. Je pourrais me réfugier dans mon groupe de rock, si seulement ils ne voulaient pas m’obliger à chanter devant des gens. A ce point-là de détestation, on devrait me filer une médaille. Franchement, quelle fille de treize ans est aussi atrocement malheureuse que moi ?

Adapté du Journal d’Aurore, récit pour la jeunesse signé Marie Desplechin, voilà un bonheur de film, plein de vérités pour les ados et plein d’enseignements pour les parents.

Vendredi 17 février 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h29

Une semaine et un jour (VO)

aff_unesemaineetunjourComédie dramatique israélienne, 1er film réalisé par Asaph Polonsky
avec Shai Avivi, Evgenia Dodina, Tomer Kapon

À la fin du Shiv’ah – les 7 jours de deuil dans la tradition juive – l’existence doit reprendre son cours. Tandis que Vicky, sa femme, se réfugie dans les obligations du quotidien, Eyal, lui, décide de lâcher prise… Avec un ami de son fils défunt, il partage un moment de liberté salvateur et poétique, pour mieux renouer avec les vivants…

Réussir une comédie sur la vie après une mort n’est pas donné à tout le monde, incroyable mais vrai : on sort de ce film avec le sourire.

Vendredi 10 février 2017 – 21h – La Passerelle – durée : 1h34 – dans le cadre du 34ème Festival du Premier Film d’Annonay, soirée spéciale avec 2 films de la programmation du Festival, et, entre les 2 films, une grignotte surprise par Cinémolette

Baden Baden

aff_badenbadenComédie dramatique française, belge, 1er film réalisé par Rachel Lang
avec Salomé Richard, Claude Gensac, Swann Arlaud

Après une expérience ratée à l’étranger, Ana, 26 ans, retourne à Strasbourg, sa ville natale. Le temps d’un été caniculaire, elle se met en tête de remplacer la baignoire de sa grand-mère par une douche de plain pied, mange des petits pois carotte au ketchup, roule en Porsche, cueille des mirabelles, perd son permis, couche avec son meilleur ami, retombe dans les bras de son ex. Bref, cet été là, Ana tente de se débrouiller avec la vie.

Un portrait de femme gorgé de vie, de charisme et de personnalité.

Vendredi 10 février 2017 – 18h30 – La Passerelle – durée : 1h34 – dans le cadre du 34ème Festival du Premier Film d’Annonay, soirée spéciale avec 2 films de la programmation du Festival, et, entre les 2 films, une grignotte surprise par Cinémolette

On revient de loin – Opération Correa 2

aff_onrevientdeloinDocumentaire français réalisé par Pierre Carles et Nina Faure

Depuis 2007 en Équateur, le gouvernement de Rafael Correa a refusé de payer une partie de la dette publique, récupéré la souveraineté sur ses ressources naturelles face aux multinationales. Grâce à des politiques de redistribution, la pauvreté et les inégalités ont baissé fortement tandis que la classe moyenne a doublé en huit ans. Pierre Carles, Nina Faure et leur équipe débarquent tout feu tout flamme dans ce nouvel Eldorado. Mais, à leur arrivée, les rues s’embrasent. En sillonnant le pays en ébullition, nos deux réalisateurs tirent des leçons parfois opposées : l’un voudrait que Correa vienne retaper la France, l’autre s’interroge sur la nécessité d’un homme providentiel.

Mardi 24 janvier 2017 – 20h – La Passerelle – durée : 1h41 – film suivi d’un échange en présence de Nina Faure

Bienvenus ! (VO)

aff_bienvenusComédie dramatique norvégien, suédois, réalisé par Rune Denstad Langlo
avec Anders Baasmo Christiansen, Olivier Mukuta, Slimane Dazi

Quand on est propriétaire d’un hôtel quasiment en faillite dans les montagnes norvégiennes, est-ce que la solution ne serait pas de le transformer en centre d’accueil des réfugiés pour profiter de subventions bien opportunes ? C’est le bon plan de Primus, hôtelier peu aimable et pas vraiment ouvert aux autres cultures… Mais voilà, la bonne idée de Primus ne s’avère pas si simple. Accueillir 50 personnes d’origine diverses, quand il faut compter en plus avec une femme déprimée, une ado rebelle, et des préjugés racistes, ça promet bien des déconvenues mais aussi, des heureuses surprises !

Vendredi 20 janvier 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h30

En amont du film, à 19h : AG de Cinémolette ouverte au public, l’occasion de faire le point sur l’année écoulée et les projets à venir, bienvenue !

Dans le noir (VO)

aff_danslenoirFilm d’épouvante britannique réalisé par David F. Sandberg
avec Teresa Palmer, Maria Bello, Billy Burke

Une famille en proie à une mystérieuse créature qui ne vit que dans le noir… Petite, Rebecca a toujours eu peur du noir. Mais quand elle est partie de chez elle, elle pensait avoir surmonté ses terreurs enfantines. Désormais, c’est au tour de son petit frère Martin d’être victime des mêmes phénomènes surnaturels qui ont failli lui faire perdre la raison. Car une créature terrifiante, mystérieusement liée à leur mère Sophie, rôde de nouveau dans la maison familiale. Cherchant à découvrir la vérité, Rebecca comprend que le danger est imminent… Surtout dans le noir.

Vendredi 13 janvier 2017 – 23h – La Passerelle – durée : 1h21 – à l’occasion de ce vendredi 13, 1ère soirée Cinépouvante ! Interdit aux moins de 12 ans

Dernier train pour Busan (VO)

aff_derniertrainpourbusanFilm d’épouvante sud-coréen réalisé par Sang-Ho Yeon
avec Gong Yoo, Yumi Jung, Dong-seok Ma

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

Vendredi 13 janvier 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h58 – à l’occasion de ce vendredi 13, 1ère soirée Cinépouvante ! Interdit aux moins de 12 ans

Premier contact (VO)

aff_premiercontactFilm de Science fiction américain réalisé par Denis Villeneuve
avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions. Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Vendredi 6 janvier 2017 – 20h30 – La Passerelle – durée : 1h56